Le Blog de Florian VIRIOT

10 – Protéger les animaux et préserver la vie sur Terre

Protéger les animaux – Lorsque vous vous promenez dans la nature, prenez le temps de communiquer avec elle, avec les éléments vous entourant, et observez toute vie vous accueillant. Observez les animaux et souriez-leur. Ne les voyez pas comme du « bétail ». Ils vivent, comme vous, ont une âme, peuvent aimer, comme souffrir. Regardez-lez en les considérant, en les aimant.

Protéger les animaux et s’alimenter dans le respect de l’être

Lorsque je vais faire mes courses, même si je peux être bien souvent tenté d’acheter de la « viande », j’évite autant que je puisse, dès que je ressens que cela m’est possible, bien que cela ne soit pas facile, cela dans l’objectif de limiter ma consommation. Pourquoi ? Tout simplement car je vois ces êtres que l’on « étiquette », que l’on tue et commercialise pour nourrir l’homme.

Si vous ne parvenez pas à vous priver de « viande », privilégiez alors, au moins, la consommation d’animaux bien traités, élevés en plein air… Ce sera déjà beaucoup. Et arrêtons, en effet, autant que possible de cautionner, d’alimenter, la barbarie des industriels.

Il existe dans la nature des baies, des fruits, des légumes, des cadeaux offerts par la TERRE, dont la composition est bénéfique pour notre alimentation. Alors, pourquoi un tel « massacre », puis cet étalage ? « Ce » qui n’est pas acheté, consommé, est bien souvent jeté dans des containers et aspergé de produits toxiques, cela empêchant les plus« pauvres » de s’alimenter. C’est la réalité.

Il est donc nécessaire de trouver un équilibre.

Alimentation : trouver le bon équilibre

Quand vous mangez un poulet, vous pouvez simplement penser et dire : « je mange du poulet ». Imaginez que ce « poulet » soit « vous »! Cela reviendrait donc à dire pour celui qui mange : « je mange de l’homme »… Réfléchissez à cela… C’est très impersonnel, n’est-ce pas ? Un « être » dans notre assiette que l’on présente et visualise comme un « produit », cela sans grande réflexion car c’est tellement habituel pour l’être humain…

Voyez ce que vous placez dans votre assiette, pensez « VIE », POSITIF, et alors, peut-être essayerez-vous de faire des efforts, comme je peux essayer d’en faire. 

De très nombreux animaux sont élevés, parqués, pour alimenter l’homme. Ils sont donc sciemment entretenus pour être tués.

Et si c’était vous ?

Il faut changer tout cela ! Ecoutez votre cœur, AIMEZ et la vie vous le rendra.

RESPECTEZ LA VIE, LES ANIMAUX, LA NATURE et posez des limites quant à votre consommation de « viande », car il ne s’agit pas de « viande », ou encore de « poisson », mais de VIE qui pourrait être, de Vie qui serait encore si l’homme n’agissait ainsi.

A chaque fois que j’observe un « être », quel qu’il soit, je me dis : « Et si c’était moi… ».

AIMEZ et REMERCIEZ LA VIE

Florian VIRIOT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *