Le Blog de Florian VIRIOT

28 – Notre cerveau est un organe lié aux champs morphiques

Savez-vous que nous sommes tous reliés ? Et savez-vous aussi que ce lien s’étend dans tout l’univers, selon ce que l’on est, en fonction du champ morphique avec lequel nous sommes en liaison, parmi différents champs morphiques pouvant exister et perdurer dans l’espace et le temps…

En effet, la nature, la vie, la création comme l’élévation de l’être dépendent des champs morphiques.

Mais que sont les champs morphiques ?

Bien connus dans le domaine de la physique, les champs morphiques (ou « champs morphogénétiques », ou encore appelés « résonance morphique » ou « champ de forme ») se définissent par un champ contenant de l’énergie et de l’information, cela sans être constitué de matière.

Il faut savoir que chaque forme de système naturel est en liaison avec son propre type de champ morphique. Ainsi, il existe un champ morphique pour l’abeille, un pour la fourmi, un pour l’aigle, un pour le chêne…

Chaque champ morphique façonne ses atomes, ses molécules, ses cristaux, ses organismes vivants, son mode de pensée, son mode de vie et d’évolution. L’univers se compose d’ailleurs d’une « multitude » de champs morphiques…

Et, lorsque un être cesse d’exister, que ses atomes sont désintégrés, son champ morphique disparaît alors de ce lieu d’existence, tout en restant une influence organisatrice susceptible de se manifester à nouveau ailleurs, dès lors que les conditions physiques se veulent à nouveau appropriées. Ceux-ci se veulent, en effet, des influences immatérielles qui s’étendent dans l’espace et se prolongent dans le temps, en renfermant une mémoire de leurs existences physiques antérieures.

On parle alors de résonance morphique, qui est le processus par lequel le passé devient présent au sein des champs morphiques, puisque les influences causales formatives sont transmises à travers l’espace et le temps, pour se cumuler peu à peu, cela en créant des phénomènes plus fréquents par répétition.

Quand de telles répétitions se produisent à l’échelle astronomique sur des milliards d’années, alors la nature des phénomènes devient immuable, ce qui conduit à dire que le champ morphique en question devient éternel.

Les champs morphiques viennent se manifester et évoluer dans le temps et l’espace. Ceux-ci sont sous l’influence de ce qui se passe réellement sur l’instant présent dans le « monde ». Ils façonnent les atomes, les molécules, les cristaux, les cellules, les tissus, les organes, les organismes, systèmes, sociétés, systèmes planétaires, solaires, la galaxie… Il est ainsi question d’une mémoire éternelle acquise par résonance morphique.

Notre cerveau, s’il contient de la mémoire, n’est pas pour autant un organe de stockage mais un organe de liaison avec la conscience universelle qui regroupe présent, passé et futur.

Chaque partie du cerveau humain peut être reliée à un champ morphique distinct

Selon moi, il est probable que le cerveau humain ait la particularité d’avoir chacune de ses parties en lien avec un champ morphique bien distinct. En effet, notre cerveau peut recevoir diverses informations provenant de différents champs morphiques. A savoir que le champ morphique pouvant prendre le dessus sur l’individu, sur les autres champs morphiques en liaison avec son cerveau, c’est à dire celui étant le plus influant quant aux pensées et actes de l’être, serait le champ morphique dont cet individu est le plus entouré sur l’instant présent, comme dans la vie de tous les jours, sur la longueur, dans le temps et l’espace. Je parle effectivement d’influences. Celles-ci peuvent être positives ou négatives. A ce sujet, je vous invite à lire mes autres articles. Vous appréhenderez bien mieux ce que je communique là.

Pour finir, je rajoute que DIEU est l’Éternel…

Ainsi, même si l’être humain venait à être sous l’influence d’énergies négatives, nocives, destructrices, comme c’est de plus en plus le cas, ce que l’on peut constater si on prend bien le temps d’observer ce qui se passe réellement aujourd’hui sur la planète Terre, il resterait tout de même relié au champ morphique le plus puissant qui puisse exister, celui qui anime toute vie… A méditer…

J’ai foi en DIEU. Vous aussi, ayez foi et ne vous laissez pas tromper par le diable…

Florian VIRIOT

Magnétiseur – Guérisseur

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *